DEVENEZ SEMBLABLES À MON CŒUR / P. Slavko Barbarić

Conférences données lors des retraites « Prière et jeûne » inspirées par les messages de la Vierge à Medjugorje
$8.71
SKU: 9789958362798
Pošalji na
*
*
Način isporuke
Naziv
Procijenjena isporuka
Cijena
Nema mogućnosti dostave
+ -

L’auteur

Le Père Slavko Barbarić, OFM, est né en 1946 dans les environs de Medjugorje. Il a étudié à Sarajevo et à Schwaz et a été ordonné prêtre en 1971. En 1973, à Graz en Autriche, il a reçu sa maîtrise en théologie pastorale et en 1982, à Fribourg en Allemagne, a obtenu son doctorat en pédagogie religieuse.
En janvier 1982, il a commencé à travailler avec les pèlerins à Medjugorje où il a animé de nombreux rassemblements, notamment des retraites de jeûne et prière, des rencontres pour des jeunes, des couples mariés et des prêtres. Pendant presque 20 ans, il a présenté des conférences sur les évènements de Medjugorje sur place et dans le monde entier, a diffusé et commenté les messages de la Reine de la Paix. Il a publié une dizaine de livres sur la spiritualité de Medjugorje, qui sont aujourd’hui traduits dans plus de vingt langues.
Le 24 novembre 2000, ayant achevé la prière du Chemin de croix avec les paroissiens et les pèlerins sur le Mont de la Croix (Križevac) à Medjugorje, il s’est effondré et est mort tout près de la 13e station. C’était un vendredi. Il était 15.30 h.

À propos de ce livre

Le travail sur ce livre a été accompagné de prière et d’une grande espérance. La « Gospa » m’a donné, à moi, venue en simple pèlerine à Medjugorje, la grâce toute particulière de participer à quatre retraites en silence consécutives « Prière et jeûne », prêchées par le Père Slavko Barbarić pendant l’Avent 1994. Les conférences, les échanges et les partages ont été enregistrés, puis mis sur papier. Si ces textes vous sont utiles, j’en rends grâce à la Vierge. Laissez-la vous guider à travers ces pages à un rythme qui vous convient personnellement, ou qui convient à votre groupe de prière. (Rita Falsetto, Medjugorje, 1996)
La plupart d’entre nous ressentiront de l’appréhension à l’idée de vivre une semaine uniquement au pain et à l’eau (ou à la tisane), et certains repousseront une telle proposition sans aucune hésitation. Sur le chemin entre l’église et la Maison de la Paix, je rencontrais des gens qui me connaissent. Tous posaient la même question : « Comment supportes-tu la faim ? » Je répondais sincèrement : « Quelle faim ? Quand il y a du pain, on ne peut pas avoir faim. » Cela m’a fait penser aux temps difficiles de mon enfance, pendant et après la Seconde Guerre mondiale, lorsque ma famille a survécu plusieurs mois sans une croûte de pain. C’est alors que j’ai vraiment connu la faim. Mais ici, entouré de toutes ces corbeilles de pain, comment pourrais-je avoir faim ? Impossible ! Au contraire ! Pour moi, cette semaine n’a pas été un jeûne strict. Je dirais que c’était une purification intérieure, où l’âme se rapproche plus facilement de Dieu et où le cœur prie avec ferveur.
Tous les retraitants ont passé toute la semaine uniquement avec du pain et de l’eau. Je n’ai jamais entendu quelqu’un se plaindre d’avoir faim ou de se sentir faible. Personne n’a montré le moindre désir d’une autre nourriture que celle qui se trouvait sur la table : du pain, de l’eau et de la tisane. De temps en temps, certains rêvaient avec nostalgie à une tasse de café, ce qui se terminait généralement par un sourire qui semblait dire : Que voulez-vous, nous ne sommes que des simples mortels ! (Jakov Bubalo)

L’auteur parle

Jeûner, ce n’est pas refuser au corps la nourriture ou sentir la faim, mais rééduquer le cœur, l’esprit et l’âme pour parvenir à l’expérience de liberté de tout ce qui nous empêche de sentir la faim de Dieu et de l’amour de Dieu. Le jeûne nous apportera une nouvelle liberté de cœur et d’esprit.
Ce livre a été publié pour nous encourager à prier et à jeûner selon l’appel de la Reine de la Paix. La prière et le jeûne nous conduiront à désirer devenir semblables à son Cœur qui est semblable au Cœur de Jésus, parce que Marie a dit « oui » à la volonté de Dieu. Toute sa vie, elle a été un reflet de l’amour de Jésus.
Comme Marie, nous devons dire « oui » avec détermination, afin de devenir semblables à son Cœur, pour être un reflet du Cœur de Jésus dans nos familles et nos communautés, dans l’Église et dans le monde.
Nous invoquons l’intercession du Cœur humble et pur de Marie, afin qu’elle nous accorde un profond désir de devenir semblables à elle, et de faire l’expérience de son amour maternel.

Thèmes

COMMENT NOS CŒURS PEUVENT-ILS DEVENIR SEMBLABLES AU CŒUR DE MARIE ?
COMMENT JEÛNER ?
DEUX CONVERSIONS
« JE DÉSIRE QUE VOS CŒURS SOIENT SEMBLABLES À MON CŒUR »
LA DIMENSION DE L’ATTENTE
LES PEURS
LE PÉCHÉ ORIGINEL
LA SOUFFRANCE
AMOUR, FOI ET ESPÉRANCE
MARIE ET L’EUCHARISTIE
LES DONS DE LA VIE, DE L’AMOUR ET DE LA LIBERTÉ
HUMILITÉ
MA VOLONTÉ ET LA VOLONTÉ DE DIEU

Éditeur : ICMM
Auteur : P. Slavko Barbarić
Langue : Français
Langue de l’original : Croate
Traduction / Relecture : Lidija Paris / Anne Thivolle
Publié en 2023
Format : 195 x 120
132 pages

Napišite svoj osvrt
  • Samo registrirani korisnici mogu pisati osvrte.
*
*
  • Loše
  • Izvrsno
*
*
*

L’auteur

Le Père Slavko Barbarić, OFM, est né en 1946 dans les environs de Medjugorje. Il a étudié à Sarajevo et à Schwaz et a été ordonné prêtre en 1971. En 1973, à Graz en Autriche, il a reçu sa maîtrise en théologie pastorale et en 1982, à Fribourg en Allemagne, a obtenu son doctorat en pédagogie religieuse.
En janvier 1982, il a commencé à travailler avec les pèlerins à Medjugorje où il a animé de nombreux rassemblements, notamment des retraites de jeûne et prière, des rencontres pour des jeunes, des couples mariés et des prêtres. Pendant presque 20 ans, il a présenté des conférences sur les évènements de Medjugorje sur place et dans le monde entier, a diffusé et commenté les messages de la Reine de la Paix. Il a publié une dizaine de livres sur la spiritualité de Medjugorje, qui sont aujourd’hui traduits dans plus de vingt langues.
Le 24 novembre 2000, ayant achevé la prière du Chemin de croix avec les paroissiens et les pèlerins sur le Mont de la Croix (Križevac) à Medjugorje, il s’est effondré et est mort tout près de la 13e station. C’était un vendredi. Il était 15.30 h.

À propos de ce livre

Le travail sur ce livre a été accompagné de prière et d’une grande espérance. La « Gospa » m’a donné, à moi, venue en simple pèlerine à Medjugorje, la grâce toute particulière de participer à quatre retraites en silence consécutives « Prière et jeûne », prêchées par le Père Slavko Barbarić pendant l’Avent 1994. Les conférences, les échanges et les partages ont été enregistrés, puis mis sur papier. Si ces textes vous sont utiles, j’en rends grâce à la Vierge. Laissez-la vous guider à travers ces pages à un rythme qui vous convient personnellement, ou qui convient à votre groupe de prière. (Rita Falsetto, Medjugorje, 1996)
La plupart d’entre nous ressentiront de l’appréhension à l’idée de vivre une semaine uniquement au pain et à l’eau (ou à la tisane), et certains repousseront une telle proposition sans aucune hésitation. Sur le chemin entre l’église et la Maison de la Paix, je rencontrais des gens qui me connaissent. Tous posaient la même question : « Comment supportes-tu la faim ? » Je répondais sincèrement : « Quelle faim ? Quand il y a du pain, on ne peut pas avoir faim. » Cela m’a fait penser aux temps difficiles de mon enfance, pendant et après la Seconde Guerre mondiale, lorsque ma famille a survécu plusieurs mois sans une croûte de pain. C’est alors que j’ai vraiment connu la faim. Mais ici, entouré de toutes ces corbeilles de pain, comment pourrais-je avoir faim ? Impossible ! Au contraire ! Pour moi, cette semaine n’a pas été un jeûne strict. Je dirais que c’était une purification intérieure, où l’âme se rapproche plus facilement de Dieu et où le cœur prie avec ferveur.
Tous les retraitants ont passé toute la semaine uniquement avec du pain et de l’eau. Je n’ai jamais entendu quelqu’un se plaindre d’avoir faim ou de se sentir faible. Personne n’a montré le moindre désir d’une autre nourriture que celle qui se trouvait sur la table : du pain, de l’eau et de la tisane. De temps en temps, certains rêvaient avec nostalgie à une tasse de café, ce qui se terminait généralement par un sourire qui semblait dire : Que voulez-vous, nous ne sommes que des simples mortels ! (Jakov Bubalo)

L’auteur parle

Jeûner, ce n’est pas refuser au corps la nourriture ou sentir la faim, mais rééduquer le cœur, l’esprit et l’âme pour parvenir à l’expérience de liberté de tout ce qui nous empêche de sentir la faim de Dieu et de l’amour de Dieu. Le jeûne nous apportera une nouvelle liberté de cœur et d’esprit.
Ce livre a été publié pour nous encourager à prier et à jeûner selon l’appel de la Reine de la Paix. La prière et le jeûne nous conduiront à désirer devenir semblables à son Cœur qui est semblable au Cœur de Jésus, parce que Marie a dit « oui » à la volonté de Dieu. Toute sa vie, elle a été un reflet de l’amour de Jésus.
Comme Marie, nous devons dire « oui » avec détermination, afin de devenir semblables à son Cœur, pour être un reflet du Cœur de Jésus dans nos familles et nos communautés, dans l’Église et dans le monde.
Nous invoquons l’intercession du Cœur humble et pur de Marie, afin qu’elle nous accorde un profond désir de devenir semblables à elle, et de faire l’expérience de son amour maternel.

Thèmes

COMMENT NOS CŒURS PEUVENT-ILS DEVENIR SEMBLABLES AU CŒUR DE MARIE ?
COMMENT JEÛNER ?
DEUX CONVERSIONS
« JE DÉSIRE QUE VOS CŒURS SOIENT SEMBLABLES À MON CŒUR »
LA DIMENSION DE L’ATTENTE
LES PEURS
LE PÉCHÉ ORIGINEL
LA SOUFFRANCE
AMOUR, FOI ET ESPÉRANCE
MARIE ET L’EUCHARISTIE
LES DONS DE LA VIE, DE L’AMOUR ET DE LA LIBERTÉ
HUMILITÉ
MA VOLONTÉ ET LA VOLONTÉ DE DIEU

Éditeur : ICMM
Auteur : P. Slavko Barbarić
Langue : Français
Langue de l’original : Croate
Traduction / Relecture : Lidija Paris / Anne Thivolle
Publié en 2023
Format : 195 x 120
132 pages